Tendinite de Quervain

La tendinite de De Quervain est une inflammation de deux tendons (abductor pollicis longus (APL) et extensor pollicis brevis (EPB)) passant dans une gaine se trouvant sur le bord extérieur du poignet.

L’inflammation entraîne une augmentation de volume des tendons alors que la gaine inextensible


Tendinite de De Quervain : symptômes et diagnostic

Une douleur vive se fait sentir lors d’un mouvement de torsion ou d’inclinaison du poignet, ainsi qu’en cas d’extension de la colonne du pouce.

La présence d’une tuméfaction et d’un kyste est fréquente.

Plus commune chez les femmes, cette pathologie est souvent d’origine professionnelle et se présente après l’accouchement.

La radiographie est normale, mais l’échographie peut montrer un épaississement des tendons, une inflammation et la présence de liquide.


Tendinite de De Quervain : traitement et évolution

Traitement médical

Le traitement de la tendinite de De Quervain exige toujours des anti-inflammatoires, une immobilisation par attelle du poignet et de la colonne du pouce, ainsi qu’une infiltration de corticoïdes.

Traitement chirurgical

En cas d’échec du traitement médical, une chirurgie peut être envisagée. Une incision de 1 cm est réalisée sur le bord radial du poignet. Elle permet d’ouvrir la gaine et de libérer les tendons.

Les résultats de la chirurgie sont en général favorables, mais rarement immédiats.

La reprise de l’activité professionnelle devra être progressive étant donné que l’incapacité de travail peut varier de 3 à 6 semaines selon le métier.

Les complications sont celles de la chirurgie de la main en général. Une irritation des branches sensitives du nerf radial est possible, mais elles s’estompent souvent avec le temps. Toutefois, la lésion de ces branches peut entraîner des séquelles définitives. Une sub-luxation antérieure des tendons lors de la flexion du poignet est également possible.